Y croire encore!

 À Avignon (gymnase Champfleury) : Avignon 1 Fréjus 3 (22-25, 28-30, 25-20, 23-25). Arbitres : MM. Vermande et Blanc.

AVIGNON : Martinez (7), Bojovic (22), Panou (22, puis Pire 2), Bonnefoy (8, puis Pire), Dolegombai (6), Urnaut Ta (10), Lacombe (lib).

FRÉJUS : Audric (2, puis Suc), Pajic (20), Attié (13), Vivier (7, puis Falafala 1), Florent (8), Simin (17, puis Previt), Lecat (lib).

Bon, il faut encore y croire. Mende n’est que deux longueurs devant et il reste quatre matches. Ce sera pour les Vauclusiens à Cambrai et à Nancy, contre Saint-Quentin et Martigues, et pour les gars de la Lozère contre Cambrai et Saint-Nazaire, au Plessis et à Martigues. Pas très simple dans un camp comme dans l’autre mais quand même très relevé du côté de Mende où l’on ne pourra passer qu’au prix d’un exploit.

L’AVB devra de même monter son niveau d’un cran et compter sur une équipe au complet même si le final face aux Martégaux qui viennent de l’emporter à Paris (2-3) ne semble pas un gâteau d’anniversaire !

L’AVB a donc perdu contre Fréjus. Perdu avec deux pannes d’éclairage qui furent autant de pannes dans ses espérances de remontée, sans jamais avoir fait mine de pouvoir l’emporter.

Les Varois nous ont pris par le cou et n’ont desserré leur étreinte qu’une fois, lorsque menant 2 manches à 0 et 10-15 ils crurent sans doute le match joué. L’AVB en profita pour sauver l’honneur mais ne réussit plus à prendre le dessus donnant un terrible aperçu de ses limites actuelles, encore accentuées par l’absence de Vandooren et malgré la bonne rentrée du jeune Tanéo Urnault.

On est déçu bien sûr, mais il y a encore des raisons d’espérer et il va falloir se battre, prouver que l’on a du cœur et des (bonnes) intentions.   

    

Nos partenaires

Volley-ball