Une épée de Damoclès à Alès

 Les dés du championnat sont pratiquement jetés. Les huit qualifiés pour les play-off sont connus, et Poitiers devrait valider ce dimanche à Saint-Quentin son billet pour l’élite. Un retour peut-être plus rapide que prévu, mais mérité, pour les hommes du sympathique Brice Donat. Même en cas de défaite, Nancy devra s’imposer à Harnes, et ce n’est pas du tout cuit, pour maintenir le suspense jusqu’à la dernière journée.

Calais va être relégué et le seul mystère finalement concerne son compagnon d’infortune. Qui d’Avignon ou d’Asnières l’accompagnera sur le banc d ‘infamie ?

Les Vauclusiens avaient le pain et le couteau, on le sait, mais ont oublié de manger devant Harnes (0-3). Du coup, à deux tours de la fin, les voilà contraints à l’exploit à Alès.

Ils sont en effet à une longueur d’Asnières qui reçoit Calais et qui devrait l’emporter.

Battus 3-0 ou 3-1 les Vauclusiens pourraient être relégués dès ce samedi car ils auraient alors quatre points de retard sur les Parisiens et le dernier match compterait pour du beurre.

En revanche s’ils l’emportent 3-0 ou 3-1 ils auront encore à terminer le travail lors de la dernière journée.

S’ils prennent un point ou deux dans le Gard, on entrera dans de savants calculs mais ça pourrait le faire, toujours évidemment, à condition de dominer Asnières lors de la dernière journée.

Un match à hauts risques, on le voit où le seul atout des Avignonnais sera d’avoir une motivation bien plus forte car les Alésiens ne jouent rien. Mais bon…

Chez eux les Alésiens ne sont pas une forteresse imprenable, loin de là. Nancy (0-3) et Poitiers (1-3) sont notamment  venus récemment s’imposer à Clavières. Reste qu’Alès, 5e du championnat, a réalisé une bien belle saison. On n’aurait pas parié sur le classement respectif des deux ensembles lors des matches amicaux de début de saison.

L’AVB n’a pas le choix. Encore une fois.

Nos partenaires

Volley-ball