Rien n’est joué mais…

Cette 12e journée a été particulièrement prolifique pour les Avignonnais qui ont renforcé leur position en tête.

Eux n’ont pas fait d’erreur face à Alès (3-0). Mende et Epinal, si ! Les Lozériens ont été dominés chez eux par une étonnante formation de Saint-Jean d’Illac (2-3) et les Vosgiens se sont inclinés sans coup férir à Fréjus (3-0). Un cvoup de chapeau en passant aux Bordelais et aux Varois qui disputent à fond ce championnat même s’ils n’en ont plus rien à espérer. Et voilà qui redistribue les cartes de façon bien agréable pour les Avignonnais qui ne peuvent malgré tout relâcher complètement la pression. Suivant les résultats, en effet, Mende et Epinal pourraient terminer avec 28 points et donc devancer une formation vauclusienne restant bloquée à 27, après deux défaites à Epinal le 29 avril et contre le CNVB à Champfleury le 6 mai.

Bon, ce n’est guère envisageable mais encore mathématiquement possible. Restons donc concentrés et allons chercher un petit point à Epinal qui règlera toute la question.      

Nos partenaires

Volley-ball