Rien à signaler

 A Avignon (Champfleury) Avignon 3 Alès 0 (25-15 en 20’, 25-17 en 22’, 25-15 en 24’).

Arbitres : M.Kerckhove et Mme Gaudumet.

Avignon : 31 attaques gagnantes (Talia 11, Jaldou 9, Jaunet 5, Martinez, Pascal et Saelens 2), 13 contres (Pascal 8, Jaldou et Saelens 2, Jaunet 1), 6 aces (Jaldou et Saelens 2, Jaunet et Pascal 1), 23 fautes directes dont 11 au service.

Les points : Martinez 2 puis Totele, Talia 11, Jaunet 7 puis Treilles, Jaldou 13 puis Coulet, Pascal 11, Saelens 6.

Libero : Lacombe. Entraîneur : J.Amet.

Alès : 20 attaques gagnantes (Di Betta 7), 4 contres (Simin 3), 25 fautes directes dont 12 au service.

Les points : Nikolov 3 puis Valdenaire, C.Ansellem 6, Simin 4, Di Betta 7, Schroeder 3, Vulin 1 puis Gruy.

Libero : B.Ansellem. Entraîneur : L.Marquet.

Bon, c’est fait, mais on en saura évidemment bien plus lorsque, dans la poule, tout le monde aura joué. Les Avignonnais, en tout cas, ont rempli leur contrat et mis la pression sur Mende et Epinal.

Ils ont surtout mérité les félicitations pour leur façon d’aborder cette rencontre et de la vivre. Face à une équipe complètement démotivée, sans pointu, et où les deux « grands » Simin et Vulin, n’avaient pas envie de mettre un pied devant l’autre, il ne fut jamais facile de garder sa rigueur, sa combativité et son envie.

Les poulains de José Amet y sont parfaitement parvenus, même si on eut quelques alertes dans la troisième manche où les erreurs arbitrales remirent un moment les Alésiens dans le match et perturbèrent la marche avignonnaise. Mais ce ne fut que feu de paille et Benjamin Amsellem écopa d’un carton rouge.

Il va maintenant falloir se rendre à Epinal le 29 avril – la montée pourrait y être entérinée – puis accueillir le 5 mai le CNVB pour un final que l’on, espère de fête. Rien pour le moment, n’est joué et gardons les pieds sur terre.   

   

Nos partenaires

Volley-ball