Quitte... ou double?

 On n'aurait jamais pensé à une telle fin de saison. Mais les Avignonnais se sont tiré une balle dans le pied avec les 7 points de pénalité pour un contrat mal ficelé. Bon, la Fédération les a un peu aidés. La sanction aurait dû tomber après la première rencontre, et elle aurait été acceptée par tous. Au mois de février ça fait un peu désordre, on en conviendra. Appel a été lancé: il sera étudié jeudi.

En attendant mieux vaudrait régler le problème sportivement et l'emporter à Harnes. Car un succès est nécessaire. Après la victoire des Nordistes en match en retard contre le CNVB (3-0) les deux équipes sont à égalité. Le vainqueur ira en poule haute, et le battu en poule basse, ce n'est pas plus compliqué.

Ce ne sera pas simple: les deux formations seront au complet et également désireuses d'obtenir une qualification qui ouvrira sur la montée. Les Avignonnais l'avaient emporté à l'aller, mais moins facilement que ne l'indique le score (3-0). Harnes, très ambitieux en début de saison mais qui a raté son entrée en matière, a été une des plus belles équipes vues à Champfleury. 

"Avignon avait été très bon au service, et nous avions péché en réception" se souvient leur entraîneur. 

Du côté des copains de Ricardo on a les crocs, c'est le moins que l'on puisse dire, après une lettre envoyée à la Fédération par le président nordiste. Il faudra être très bon. Ils le seront, après si les Nordistes sont meilleurs... Le président Thierry Minssen en tout cas accompagnera ses joueurs pour leur montrer que tout le monde est derrière eux. Les volleyeurs locaux auront la même pression mais voient là une occasion unique de racheter une saison qu'ils ont pensé un moment gâchée.    

Nos partenaires

Volley-ball