Quel AVB à Mende?

"Ce sera difficile, mais moins que la semaine d'après..." Le président Minssen est réaliste. Bien sûr, et chacun le sait bien, le déplacement à Mende ne sera pas de tout repos, mais la prochaine venue du leader parisien encore moins. Un match après l'autre comme disent les entraîneurs. 

Si on en croit celui de Mende c'est contre les Avignonnais à l'aller que les gars de la Lozère ont signé leur plus mauvaise prestation. On veut bien le croire, d'autant que tous leurs matches sont accrochés, et qu'ils ne lâchent rien. Sauf à l'aller à Avignon (3-0). Chez eux, Paris, Martigues et Saint-Quentin sont venus s'imposer. Un anachronisme pour le club de Talia, mais c'est un signe: il y a quand même matière à exploit.

Après, si les poulains de José Amet nous refont le coup du Plessis-Robinson (1-3) ils ne feront que passer. Pour revenir avec quelque chose de la Lozère il faudra être au top, la présence de Bojovic étant une nouvelle fois sujette à caution. Il sera aussi nécessaire devant un public qui porte énormément son équipe d'avoir du coeur. Depuis le début de saison celui-ci n'a guère failli. Mais Mende reste sur deux défaites (à Nancy et à Paris) et doit réagir. Suspense.    

Nos partenaires

Volley-ball