La résistance n'a pas suffi

 A St-Quentin, St-Quentin bat Avignon 3-1 (25-23,  20-25, 25-19, 25-22)

Il n'y avait quand même pas grand-chose à espérer de cette rencontre à Saint-Quentin qui nous avait si largement dominés au match aller. Trop de blessés, d'absents, de doutes, de fatigue sans doute. L'AVB est encore convalescente.

D?ailleurs les Vauclusiens ont cette fois plutôt bien résisté, prenant même le second set et jouant leur va-tout dans le quatrième pour arracher un point qui leur échappa finalement. Dommage.

On va dire que dans l'état actuel des choses on se contentera de ce que l'on nous donne même si c'est maigre, on le reconnaîtra.

Le match, il faut le remarquer, ne fut pas à sens unique, loin de là. L'AVB s'est battu mais Kolacny était dans une grande forme : 27 points (20 attaques, 4 contres, 3 aces) et a fait très mal. En face Ventresque fut au niveau avec ses 19 points, Usiljanin (16), Walter (11) et même Mehan  (9) ressortant également du lot. Le problème c'est que les Nordistes firent tout un peu mieux : en attaque, mais aussi au contre (19 contre 14) et au service (15 fautes pour les Avignonnais, 9 pour les joueurs locaux).

Il faut maintenant se rendre à Paris pour affronter le Plessis-Robinson où prendre un point serait très bien. Ce sera vendredi. Les poulains de José Amet n'auront pas le temps de gamberger, tant mieux. Et si les Parisiens oublient de gagner soyons sûrs que les Vauclusiens répondront présent. Pas un match désespéré donc.  

Nos partenaires

Volley-ball