La finale aura bien lieu

 A Alès (Clavières), Alès 2 Avignon 3 (21-25 en 29’, 27-25 en 31’, 25-9 en 20’,  11-25 en 19’, 5-15 en 11’).

 

Avignon : 47 attaques gagnantes (Ventresque 15, Usiljanin 11, Mehan et Walter 8, Tranchot 3, Nyabeye 2), 13 contres (Mehan 6, Ventresque 3, Martinez 2, Tranchot et Nyabeye 1), 11 aces (Ventresque 3, Martinez, Walter et Usiljanin 2, Tranchot et Nyabeye 1), 25 fautes directes dont 11 au service).

 

Les points : Martinez 4 puis Tranchot 5, Mehan 14, Ventresque 21, Walter 10, Usiljanin 13 puis Leuge Maillet, Nyabeye 4 puis Barbaud. Libero Mouiel. Entr. T.Quiévreux.

 

Alès : 47 attaques gagnantes (Bartik 13, Clère 10…), 12 contres ( Clère 5), 5 aces (Clère 2), 27 fautes directes dont 12 au service.

 

Les points : Perez 9 puis Doki Thonon, Anton 1 puis Peralta, C.Ansellem 7, Lino Da Silva 9 puis Malivao 5, Clère 17, Bartik 16. Libero : B.Ansellem. Entr. R.Peris.  

 

Asnières l’ayant emporté 3-0 il fallait le faire et ils l’ont fait. On a eu peur. Un peu. Lorsque les Alésiens menèrent 2-1 à l’issue d’une manche complètement maîtrisée (25-9) on se dit que les Vauclusiens frôlaient la relégation. Mais Bartik, le meilleur de tous, se blessa au coude, l’AVB jeta toutes ses forces dans la bataille et le jeu local se liquéfia. Allez faire des pronostics sur le volley, vous…

Avignon enleva dans la foulée les deux dernières manches et le match raflant au passage un point supplémentaire qui ne lui servira pas plus que ça, sinon en confiance. Parce que la mission désormais est claire : il faut battre Asnières samedi 3-0 ou 3-1. Et la Ligue B. est à ce prix. Toute autre sanction, et même un succès 3-2 équivaudra à la descente.

Pour y parvenir les garçons de Thomas Quiévreux pourront s’appuyer sur deux sets parfaitement accomplis, les deux premiers, et même s’ils perdirent, de justesse, le second. Ils pourront s’appuyer aussi sur un Ventresque de haute lignée, présent partout (15 attaques, 3 contres, 3 aces), et sur une solidarité, un bloc collectif que tout le monde a parfaitement ressenti dans la belle salle alésienne. La suite fut bien moins satisfaisante, les Avignonnais sachant profiter des circonstances et retrouver leur cohésion au bon moment. Une saison se joue parfois à peu de choses.

On a bien aimé cette équipe en tout cas, et il nous semble qu’elle a suffisamment retrouvé de mental, de confiance et de volonté pour réussir son dernier tour de piste. Rendez-vous samedi.    

Nos partenaires

Volley-ball