La douche froide

 A Avignon, Avignon 1 Saint-Jean d’Illac 3.

Détail des sets : 21-26 (26') 25-16 (24') 21-25 (26') 27-29 (34')

Pour AVIGNON : Talia (25) Martinez (5) Jaunet (7) Jaldou (7) Pascal (10) Saelens (4) Treilles (libéro) Totélé, Lacombe, Coulet. Entraineur José Amet

Attaques gagnantes 47 Aces 5 Contres ; 6 Fautes directes (31 (dt 14 au service)

Pour St Jean d'ILLAC : Bonon (2) Raharisson (10) Moulinier (9) Thesée (7) Taghin (28) Songolo (8) Benoit (libéro) Fargier, Rogier Entraîneur Jean Marie Host

Attaques gagnantes : 54 Aces : 6 , Contres 4 Fautes directes : 35 (dt 18 au service)

 

Les Avignonnais nous soumettent décidément au régime de la douche écossaise. Un jour oui, un jour non. Plutôt mieux en Coupe à Mende la semaine dernière, les  voilà retombés dans leurs travers face à une équipe qu’ils venaient de dominer nettement.

Les poulains de José Amet ont été moins physiques, moins intelligents, moins organisés que leurs adversaires. A partir de là… Ils n’ont pas su, surtout, résoudre le cas Taghin, meilleur marqueur samedi, ce qui est rare, donc supérieur à Talia. Ils n’ont pas su, en fait, répondre aux exigences d’un match de haut niveau. Tel qu’il sera obligé de le faire si on veut exister dans cette poule finale.

Au classement c’est une mini-catastrophe bien entendu. Mende s’envole, et même Epinal qui s’est incliné prend une longueur de plus grâce au tie-break. Plus grave : Saint-Jean revient à hauteur de l’AVB.

Voilà qui rend primordial le déplacement à Alès ce samedi. Mais là, il va falloir être très bon et performant. On n’ose plus l’espérer.    

Nos partenaires

Volley-ball