La belle surprise!

 

À Saint-Nazaire, Avignon bat SaintNazaire  3-1 (25-21, 18-25, 25-19, 26-24).

800 spectateurs. Arbitres : MM. Drèves et Nozacheur.

Saint-Nazaire : 49 attaques gagnantes, 30 fautes directes, 9 contres, 3 aces.

Les points : Tuifua 10, Guinter 2, Hunt 16, Gnenegbe 3, Roulleau 3, Moreira 9, Coloras 19.

Avignon : 59 attaques gagnantes, 28 fautes directes, 4 contres, 2 aces.

Les points : Pire 9, Martinez 3, Dolegombai 15, Panou 19, Bonnefoy 10, Vandooren 13.

Elle est bien bonne ! Qui aurait parié un euro sur les chances avignonnaises à Saint-Nazaire ? A part José Amet et ses ouailles bien sûr, car eux y ont cru et sont allés chercher, sur des terres improbables mais lointaines, 3 points imprévus.  

On l’avait pourtant dit : avec son mental cette saison, l’équipe est capable de tout. Mais de là à gagner en Loire Atlantique...

Et pourtant ! songez que les Avignonnais prirent tout de suite le match en mains puisqu’ils menèrent 10-1 dans la première manche, ce qui, de mémoire de Nazairien, n’était jamais arrivé sur ce terrain là. Et ce n’était pas fini. L’AVB perdit la deuxième manche mais remit tout de suite le couvert. Saint-Nazaire, toujours mené, revint à 23 partout dans la quatrième, et put croire en sa rédemption. Que nenni. L’AVB avait entrevu le succès et ne lâcha rien.

C’est un beau résultat. Les Nazairiens ont certes perdu leur passeur pendant la trêve mais on n’en fera pas un fromage non plus car Bojovic ne fit qu’une courte apparition. Il faut bien comprendre que ces Avignonnais sont bien dans leur tête et paraissent heureux d’être là. Ils n’ont pas hautes ambitions et, rassurés pour le maintien parce qu’ils ont du talent,  jouent sans complexe. Avec pour objectif d’en faire pleurer quelques-uns. Comme à Saint-Nazaire.

Samedi prochain ils reçoivent le Plessis-Robinson à Champfleury. Une année bien commencée.  

Nos partenaires

Volley-ball