L’instant de vérité

C’est un sommet. Du moins pour la première phase des poules. Les deux clubs se retrouveront en effet en phase finale où cette fois la montée sera en jeu. Mais sachant qu’elles ne s‘affronteront plus en championnat, les points restant acquis, c’est aussi un gage pour l’avenir. Pas décisif, c’est vrai, car il faudra rencontrer par la suite d’autres costauds, et rien ne sera vraiment joué à cette époque de l’année.

Pourtant, à une journée de la fin, ce serait une bonne idée de ramener quelque chose de Lozère où, n’en doutons pas, on sera attendu de pied ferme.

Jusqu’ici les deux clubs ont fait un parcours très proche poussant même le zèle à gagner dix rencontres chacune à taux plein. C’est le déplacement à Michelet Halluin qui a fait la différence. Les Avignonnais s’y sont inclinés 3-2 tandis que les Mendois l’emportaient 2-3. Une défaite compensée par le succès vauclusien à l’aller 3-1.

Du coup, si les poulains de José Amet peuvent contraindre leurs adversaires à la manche décisive, les deux équipes se retrouveront à égalité, éventuellement départagées par le set average général ou particulier.

Mais bien évidemment l’AVB se déplace pour gagner, bien mise sur orbite par les deux victoires à Fréjus et contre Alès en Coupe. On a pu juger à l’aller de la qualité de l’ensemble mendois. Rien ne sera facile, mais si on a cette année des ambitions de montée il faut bien prouver qu’on en a les moyens.  

Espérons que Mao Talia, le monsieur plus du groupe, en souffrance depuis quelque temps avec son épaule, aura retrouvé l’intégralité de ses moyens.

Une belle affiche dans tous les cas.  

Nos partenaires

Volley-ball