L'hommage des Vosges

 Qu’elle était belle cette standing-ovation ! Au bout du suspense et de ce tie-break remporté 17-19 par les Avignonnais de José Amet, un ancien de la maison spinalienne et originaire de La Bresse, les Spinaliens ont reçu l’hommage qu’ils méritaient. La défaite face aux Vauclusiens (2-3), promus en Ligue B, couplée au succès de Mende, qui prendra aussi l’ascenseur, à Alès (1-3), a mis fin aux espoirs d’un promu qui peut avoir le sentiment du devoir accompli et a pris date pour l’avenir.

Le match : l’espoir puis la désillusion

En remportant les deux premiers sets au finish (25-23 à chaque fois), les Spinaliens avaient fait une bonne partie du chemin pour s’offrir une « finale » pour la montée à Mende samedi. Car ils ne devaient pas concéder plus d’un set aux Vauclusiens pour rester dans la course. Ils lâcheront le 3e où les visiteurs ont fait la course en tête et été solides dans le money-time (de 22-23 à 23-25). La 4e manche allait être décisive. Les Vosgiens la prenaient par le bon bout allant jusqu’à mener 12-8. Mais les expérimentés Avignonnais serraient le jeu. A 23-23, c’était soit une balle de match pour Epinal, soit une balle de montée pour Avignon. Ce sera une balle de montée. Que les visiteurs convertiront avant de chaudement se congratuler. Epinal n’y était plus, sans savoir ce qui se tramait à Alès, perdra le tie-break (17-19) et le match.

La couleur : rouge

Comme le carton reçu par Predrag Brankovic dans le 4e set. Sans doute le tournant du match. Epinal menait 13-12. Sur un point litigieux, les Vosgiens perdaient leurs nerfs. Trop au goût des arbitres. 13-13 puis 13-14, une fois le point de pénalité validé. « On a livré une belle bataille mais manqué de réussite, à l’image de notre saison », pestait François Mérel. On ne refera pas l’histoire mais ce petit détail a peut-être fait la différence, hier soir. 

Le point : podium en jeu

Si la montée n’est plus d’actualité pour Epinal, le déplacement à Mende samedi ne comptera pas tout à fait pour du beurre. S’ils veulent terminer sur le podium, les Vosgiens devront réaliser un meilleur résultat que Saint-Jean d’Illac, revenu à hauteur, et qui se déplacera à Fréjus, la meilleure équipe des play-off.

EPINAL - AVIGNON : 2-3

Les sets : 25-23, 25-23, 23-25, 23-25, 17-19

Gymnase Viviani d’Epinal, 200 spectateurs, arbitrage de MM. Jamet et Trojat.

EPINAL. – Six de départ : T. Riblet, Petrov, Roatta, Constantin, R. Riblet, Brankovic ; Mérel (lib.). Entrés en jeu : Colin, Manessier, Coglio.

AVIGNON. – Six de départ : Talia, Martinez, Jaunet, Jaldou, Pascal, Saelens ; Lacombe (lib.). Entrés en jeu : Totele, Treilles

Nos partenaires

Volley-ball