L’heure du sprint

 Plus que trois rencontres avant la fin de la première phase. Tout devrait se jouer – du moins la deuxième place car les qualifiés sont connus – lors d’une petite finale qui se déroulera samedi 12 mars à Champfleury avec la réception de Strasbourg. Un match qui pourrait permettre aux Vauclusiens de sauter sur la ligne les Alsaciens.

Attention cependant de ne pas oublier les deux autres rencontres. Les Avignonnais ne doivent pas se louper. Pas plus que les Alsaciens d’ailleurs. Pour les Provençaux ce sera deux déplacements à Saint-Louis donc ce samedi, puis à Fréjus lors de la dernière journée. Strasbourg au contraire recevra deux fois Fréjus ce samedi et le CNVB pour la « der ».

On ne va pas trop extrapoler. L’AVB a les moyens de gagner trois fois… mais de se louper aussi dans les grandes largeurs.

Commençons donc par le début et ramenons un succès tranquille de Saint-Louis. Les Haut-Rhinois – Saint-Louis est la troisième ville du département – sont avant-derniers dans la poule et n’ont gagné, comme le PUC difficilement battu samedi dernier, que quatre rencontres : Grenoble à l’aller et au retour, à Charenton et contre Fréjus. Ils restent sur une défaite à Alès 3-1. A l’aller, les Avignonnais avaient concédé la troisième manche comme ils en ont souvent l’habitude, mais là on attend un succès toutes taxes comprises, c’est une évidence. Jaunet qui souffre de la jambe, est très incertain puisqu’il devait passer des examens, mais on espère que Talia aura récupéré l’intégralité de ses moyens.

Après, une équipe résolue ne devrait pas connaître de soucis.    

Nos partenaires

Volley-ball