L’AVB poursuit son ascension

Avignon. Gymnase Champfleury. Avignon 3 Plessis-Robinson 0. Arbitres : Mme Deloutre et M. Guevenoux. Détail des sets : 28-26 (34 mn); 25-20 (26mn); 25-23 (30mn).

AVIGNON – 50 attaques gagnantes, 6 aces, 3 contres, 21 fautes directes (dt 14 au service).

SIX DE DEPART : Martinez 1 (puis T.Urnaut), Talia 22, Ragondet 6, Bonnefoy 9, Pascal 9, Dolegombai 12. Lacombe (lib). Entraîneur : José Amet.

PLESSIS-ROBINSON – 41 attaques gagnantes, 2 aces, 5 contres, 19 fautes directes (dt 9 au service).

SIX DEPART : Germain 2, Kolokilagi 22, Attié 2, Bernard 4 (puis Lamy 3, puis Godefroy), Weyl 3, Marshman 6 (puis Felicissimo 5), Beneix (lib). Entraîneur : Cédric Logeais.

Un bon match. Du très bon niveau pendant les deux premières manches avec très peu de fautes. Un troisième set sans doute moins accompli, les deux ensembles étant fatigués, et au bout une nette victoire. Trop flatteuse peut-être compte tenu de l’équilibre entrevu durant toute la partie, mais les Avignonnais ont été la plupart du temps un poil au-dessus. Le combat dans tous les cas fut permanent, personne ne laissant sa part aux chiens. Il y eut très rarement plus de deux points d’écart dans la rencontre si on excepte un deuxième set où les garçons de José Amet ne loupèrent pas grand-chose.

On a tout aimé dans ce match : la tension, la qualité, la manière des joueurs locaux que l’on sentit tendus vers le résultat. Et aussi le formidable duel Talia-Kolokilagi : égalité aux points marqués 22. Le « Parisien »  fut légèrement meilleur en attaque (22 contre 19), l’ « Avignonnais »  au-dessus au service (3 aces) mais avec plus de déchets quand même : 8 fautes contre 6. Un mouchoir de poche, on l’admettra, et du spectacle surtout.

Cette équipe avignonnaise donne beaucoup et sa générosité est embrassée par des tribunes  enthousiastes. Que du plaisir quoi.

Avant de se rendre à Saint-Quentin, samedi, l’AVB a encore gagné une place au classement, mais Saint-Nazaire qui l’a emporté à Nancy (1-3) a sauvé la sienne dans le quatuor de tête. C’est le prochain défi des Vauclusiens.   

Nos partenaires

Volley-ball