Ils ont montré du caractère!

  Avignon. Gymnase Champfleury. AVB 3 Saint-Jean d'Illac 2. 

Arbitres : MM. Praud et Takaichvili.

Détail des sets : 25 – 19 (25 mn) ; 21 – 25 (24 mn) ; 25 – 21 (27 mn) ; 22 – 25 (27 mn) ; 15 – 12 (15 mn).

AVIGNON : 69 attaques gagnantes, 9 aces, 7 contres, 31 fautes directes (dt 17 au service).

Martinez 3 ; Panou 30 ; Bonnefoy 11, Pire 10 ; Dolegombai 14, Vandooren 17 ; Lacombe (lib).

Entraîneur : José Amet. 

SAINT-JEAN D’ILLAC : 52 attaques gagnantes, 3 aces, 16 contres, 23 fautes directes (dt 17 au service)

Bonon 3 ; Taghin 18 ; Moulinier 15, Antony 20 ; Vrban 11, Thesee 4 (puis Fargier) ; Rafidison (lib).

Entraîneur : Anisse Guechou. 

Oui, c'est une soirée positive. Les Avignonnais cette fois ont su hausser leur niveau de jeu et même d'exigence pour mettre de coriaces Bordelais à genoux.

Coriaces, on savait qu'ils allaient l'être. Saint-Jean, même défait, s'est accroché dans tous ces matches, et si on excepte la première journée a toujours su prendre au moins un set. Même deux à Paris. Les Avignonnais, de plus, étaient privés de leur meilleur marqueur, celui qui fait office de pointu, Mladen Bojovic. Le pari devenait donc difficile à tenir. 

Mais les jeunes troupes de José Amet sont allés chercher leurs visiteurs sur leur propre terrain. En technique, les eux équipes étaient très proches. Il fallait donc être aussi mordant, aussi pugnace qu'un adversaire réputé pour sa combativité et son expérience. Il a fallu attendre la manche décisive mais l'AVB n'a pas plié, et ce difficile succès sera très formateur. 

L'AVB a dominé en attaque, a été dominé au contre, et si on y fait beaucoup de fautes comme d'hab. Saint-Jean n'a pas su en profiter. Les Vauclusiens sont maintenant bien calés au coeur du championnat, dans un groupe de cinq équipes en deux points. Ils se rendent samedi à Fréjus. Ce serait bien si... Mais profitons déjà de cette victoire.  

 

Nos partenaires

Volley-ball