Ils étaient trop forts !

Avignon. Gymnase Champfleury. AVB 0 Cannes 3.

Arbitres : MM. Guevenoux et Vermande.

Détail des sets : 10 – 25 (21 mn); 21 – 25 (24 mn); 20 – 25 (27 mn).

Avignon –  58 attaques gagnantes ; 1 contre, 22 fautes directes (dt 11 au service).

Six de départ : Martinez (puis  T.Urnaut) ; Talia 11 ; Ragondet 9, Bonnefoy 7 ; Pascal 7, Dolegombai 4. Lacombe (lib).

Entraîneur : José Amet.

Cannes – 37 attaques gagnantes ; 2 aces, 15 contres, 26 fautes directes (dt 15 au service).

Six de départ : Corre 4 ; Koukartsev 8 ; Poikela 7, Maciel 21 (puis Farjaudon) ; Kral 11 (puis Rossard), Aguillard 3 ; Diez (lib).

Entraîneur : Arnaud Josserand.

Cannes et Narbonne n’ont perdu que trois matches depuis le début de saison : contre Narbonne justement, et deux fois, pour les Cannois, et à Cambrai. Ils sont sur une autre planète. Les « petits, les sans-grade » sont plus loin. Pas vraiment dans le même championnat.

On en a eu encore la confirmation samedi à Champfleury. On avait vu les Azuréens à Orange. Solides mais pas insubmersibles. Tranquilles, oui. On les a revus à Champfleury. Pas les mêmes. Intouchables. Très concentrés en tout cas car ils craignaient ce match.

Il n’y avait pas de quoi.

« Il fallait être à 120% » dit très justement le libero Vincent Lacombe. Le problème c’est que les Vauclusiens restèrent très loin de leurs dernières productions, celles qui les avaient vus vaincre à cinq reprises consécutives et notamment Cambrai et Saint-Nazaire. »

Cannes, impeccable, les prit à la gorge dans le premier set (10 points !) et ne lâcha plus, même si les poulains de José Amet eurent deux possibilités – qu’ils ne surent d’ailleurs pas saisir – dans les manches suivantes.

Circulez, il n’y a rien à voir.

On retrouvera « notre » championnat, loin des gros, jeudi 15 mars à Nancy. Nancy, pas de chance, qui vient de l’emporter à Cambrai (2-3) tandis que Saint-Nazaire qui n’a pas tremblé devant Orange (3-1) a repris à l’AVB la 4e place.    

Nos partenaires

Volley-ball