Il a tout fallu !

Canteleu-Maromme 2 Avignon 3 : 32-30, 20-25, 23-25, 25-23, 13-15.

Les Avignonnais ont perdu un point samedi en Normandie. Canteleu-Maromme, avec sa seule petite victoire au compteur, ne semblait pourtant pas avoir les moyens de les inquiéter mais en sport décidément rien n’est jamais acquis. Ce point perdu n’aura vraisemblablement pas de répercutions pour la poule finale, Canteleu étant bien loin de la qualification. Mais il réduit dans l’immédiat l’avance sur Mende ainsi que la marge d’erreur. Un point c’est maigre d’autant qu’il faudra se déplacer à Mende et à Fréjus. Nous verrons bien.

A Maromme, dans la banlieue rouennaise, les poulains de José Amet n’ont pas su entrer tout de suite dans la partie et assommer leurs opposants comme ils en avaient pris la bonne habitude ces derniers temps. Pire : ce sont les joueurs locaux qui enlevèrent aux forceps un premier set fort disputé où les joueurs locaux sauvèrent six balles de set.

L’AVB cependant a bien réagi et enlevé les deux manches suivantes. Nouveau bras de fer dans la quatrième, une nouvelle fois gagnée - sur un bloc rageur du vétéran Bezault -  par une équipe qui en voulait finalement davantage. Ce fut donc le tie-break avec tout ce que cela comporte d’indécision et même de hasard. L’AVB, menant 11-8 puis à égalité à 11 puis à 13, a dû s’employer pour l’emporter sur le fil. La honte était évitée de justesse mais un peu de repos sera le bienvenu.  

Reprise le 14 janvier à Champfleury, contre Michelet-Halluin, une autre équipe très accrocheuse. Et en Coupe de France Fédérale il n’y aura pas de relâchement non plus puisqu’on accueillera Alès. Un autre « gros » d’Elite.      

Nos partenaires

Volley-ball