Et maintenant un ogre, Poitiers

On reste dans le farfelu avec les calendriers. Il faut s’y faire. C’est donc à un horaire inhabituel, 20h30, et à un jour, jeudi, qui l’est encore plus, qu’on ouvrira les portes de Champfleury à Poitiers.

Poitiers, actuellement leader de Ligue B. aurait mérité évidemment mieux, mais bon…

Poitiers en tout cas qui connut sa période de gloire et fut un des grands de la discipline travaille activement pour retrouver une partie de son lustre d’antan.

Sportivement, les Poitevins ont mis cinq matches pour s’adapter à un niveau où ils étaient promus. Rennes, Orange, Harnes et Cambrai (défaite à domicile 2-3 le 8 novembre) en ont profité pour leur faire mordre la poussière. Et depuis ? eh, bien l’actuel leader a tout gagné. 13 matches sans défaite dont le dernier contre le dauphin Nancy et 3-0.

C’est donc une équipe au top qui vient à Champfleury.

Les Avignonnais, on l’espère, vont faire l’impossible pour bien figurer. On ne leur en demandera cette fois pas plus. On sait que l’entraîneur José Amet a demandé à prendre du recul et qu’il sera remplacé jusqu’à la fin de la saison par son adjoint Thomas Quiévreux. Maintenant à sept longueurs d’Asnières qui ne perd plus guère, les Vauclusiens voient s’éloigner le maintien.

Souhaitons qu’ils sachent éviter le retour de Calais et fassent au moins une fin de saison en beauté.         

Nos partenaires

Volley-ball