Aux forceps...

 Avignon, gymnase Champfleury: AVB 3 Nancy 2 (19-25 en 23', 26-24 en 29', 25-21 en 27', 17-25 en 27', 15-12 en 16').

Arbitres: MM.Paillat et Kerckhove. 

Avignon: 55 attaques gagnantes (Panou 25), 11 contres (Vandooren 5), 1 ace (Panou), 36 fautes directes dont 22 au service.

Les points: Martinez 2 puis Ta. Urnaut, Pire 10 puis Patte, Dolegombai 8, Panou 27, Bonnefoy 12, Vandooren 8. Libero Laombe. Entraîneur: José Amet.

Nancy: 51 attaques gagnantes (Majdak 25), 16 contres (Sedore 6), 4 aces (Marinkovic 3), 35 fautes directes dont 28 au service.

Les points: Chauvin 2 puis Da Silva, Majdak 26, Marinkovic 8, Sedore 20 puis Kolokilagi 2, Fuahea 6 puis Orobko, Lortie 7. Libero Beneix. Entraîneur: Martin Demar.

Ouf! il s'en est fallu de... pas grand chose pour que l'AVB offre aux Nancéens leur première victoire à l'extérieur. Ils y ont pris leur premier point et c'est déjà çà. Mérité même, car les Avignonnais furent longs, bien longs, trop longs à entrer dans la partie. Dépassés dans la première manche face à une équipe sans complexe et très homogène, ils y furent pourtant remis en selle par une longue série de Pire au service. Mais patatras. Sous les coups de boutoir de son Serbe Majdak au top, et de son Canadien Sedore, heureusement faiblard au service, Nancy empocha le set presque facilement et fut bien près de récidiver tout de suite. Nancy mena 23-21 et il fallut un joyeux concours de circonstances autour de Martinez, suivi par deux blocs de Vandooren pour que l'AVB sauve sa tête et sans doute le match. Parce qu'à ce moment là, on peut en être sûr, Nancy n'aurait plus rien lâché.

On n'avait pas tout vu. Le troisième set avec un Panou retrouvé donna des illusions, mais Nancy reprit le large dans la manche suivante (11-16) avant qu'une faute d'arbitrage ne fasse complètement sortir l'équipe du match. Avignon avait perdu un point et fit un dernier set à l'arrache pour ne pas en perdre deux, même s'il nous semble que c'est surtout Nancy, au bout de son énergie, qui le perdit.

On n'attendait pas les Lorrains à un tel niveau, c'est vrai, ou sont-ce les Avignonnais qui sont venus à leur rencontre? On avait oublié que l'équipe était encore incomplète et sans doute la tête aux vacances avant de recevoir l'avant dernier du classement. On a eu du coup cette rencontre souvent sans queue ni tête, avec un nombre record de services manqués (50 dans la partie, maman!) mais une indécision permanente qui la rendit souvent intéressante.

"On est laborieux mais encore jeune, expliqua un Gauthier Bonnefoy quand même satisfait, et l'équipe se forge dans la douleur. On n'a pas lâché et dans des matches comme çà il faut surtout retenir la victoire..."

Il a raison. L'AVB a sauvé sa phase aller et a droit aux vacances. Nos jeunes ont appris et reviendront plus forts. On l'espère aussi au complet. Reprise de l'entraînement le 2 janvier et visite à Saint-Nazaire le 11 janvier pour le début des matches retour.      

Nos partenaires

Volley-ball