Au revoir et merci

Ce samedi 7 mai, à Champfleury, salle Di Giantommaso : ne trainez pas. On vous confiera sinon les clés pour boucler la saison.

C’est la der, on s’en va. On dit au revoir et merci.

Les Avignonnais ne peuvent se targuer que d’une réussite : ils se sont qualifiés pour la poule finale. Point et c’est tout. Leur effectif était insuffisant pour viser plus haut. Les blessures (Lacombe, Pérez au plus mauvais moment, Jaunet) ont figé l’élan. Il y avait trop de jeunes ensuite et pas assez de mental. Les victoires furent mi-figue, mi-raisin, les défaites sans regret à quelques rares exceptions (Alès pour l’ouverture, Orange à domicile…). 

L’équipe est d’avenir quand même et on espère que les jeunes mûriront ici, on verra plus tard.

Là, pour le baisser de rideau c’est Saint-Nazaire, battu lors du dernier match par Alès, ce qui n’est pas une faute professionnelle. La formation placée juste devant mais qu’on ne rejoindra pas de toute façon. Ce serait mieux de gagner. On le dit depuis le début de saison. Ce serait mieux alors d’être entendu ou compris.

Ca ne changera rien à l’affaire mais un bon supporteur est un supporteur heureux. Et le volley des vainqueurs on aime.

Au revoir : c’est à 20 heures, ce samedi à Champfleury.  

 

Nos partenaires

Volley-ball