Au revoir (en principe du moins!)

 Bon, on le sait: en sport rien n'est jamais joué d'avance. On le sait aussi: les Avignonnais n'ont rien à perdre et jetteront toutes leurs forces dans la bataille. On le sait encore: aucune équipe n'entre sur le terrain pour perdre, et comme dit la vox populi sportive "si on y va en étant sûr de perdre autant ne pas y aller...."

D'accord. N'empêche! N'empêche qu'on voit mal comment le 8e d'un championnat parviendrait à sortir le 1er surtout en deux manches puisque, éventuellement, le match d'appui aura lieu le dimanche. Et alors que les Parisiens ont plutôt plané sur la compétition.

De plus nos Avignonnais en trois rencontres, n'ont pas réussi à prendre un seul set aux Parisiens même s'ils en furent très près au cours de la dernière à Avignon. Enfin, on a vu samedi à Avignon, une équipe parisienne, déjà en mode montée, très attentive et prompte à réagir dès que les garçons de José Amet osaient repointer le bout de leur nez.

Pour toutes ces raisons on pense que ça sent bon les vacances, et qu'elles devraient intervenir dès la fin de la confrontation, tout en restant convaincu que les coéquipiers de captain Martinez vont vendre chêrement leur peau et qu'ils vont en faire voir aux Parisiens. Juste pour ne pas partir comme ça, en toute discrétion. 

On sera encore au complet. Et on va faire semblant d'y croire à fond. La surprise finalement ne pouvant être que bonne. Bon match les amis!  

Nos partenaires

Volley-ball