Alors, on commence?

 Avec cette AVB là on avance sur des oeufs. L'avant saison avait été particulièrement prometteuse, et puis patatras! Les copains arlésiens d'abord ont remis les ouailles de José Amet sur terre. Les moins voisins de Calais ont enfoncé le clou, et voilà notre AVB avec deux défaites. Compte tenu des ambitions affichées et de l'équipe mise en place, on va le dire tout net: on s'est ramassé!

La saison ne fait que commencer, c'est vrai, mais pour tout avouer il serait bon de dire à l'équipe qu'il ne faudrait pas trop attendre pour s'y mettre sans se retrouver bien trop vite... en vacances!

José Amet et ses sbires ne nous ont pas montré grand chose jusqu'ici, sinon une grande nervosité, un mental en friche et une réception digne de cadets sans qu'on sache lequel de ces éléments a provoqué l'autre. Il est plus que temps, dans tous les cas, de se remettre la tête à l'endroit. Ils n'ont pas, jusqu'ici, endossé la peau de favoris face à deux équipes promues, avec un grand bonheur. On va donc leur dire que devant les jeunes du CNVB, vainqueurs à Rennes puis de Harnes, un autre favori de la compétition, et sur le même score (3-1) beaucoup vont penser qu'ils se feront marcher dessus. Ouf! les voilà dans la peau d'outsiders, et on espère qu'une semaine sans compétition, qui va leur permettre de se présenter au comlplet, leur aura servi à s'aiguiser les crocs. On va voir s'ils sont assez acérés, c'est la seule vraie question de cette partie.

Alors, on commence?  

Nos partenaires

Volley-ball